Le cactus diable rampant sacrifie ses parties anciennes pour se déplacer




Partager sur:

Le cactus diable rampant, Stenocereus eruca, est une plante endémique du Mexique qui est capable de sacrifier ses parties anciennes pour se déplacer.

Une espèce rare de l’État du nord-ouest du Mexique, la Basse-Californie du Sud, qui est la seule chez les cactus à être mobile.

Le-cactus-diable-rampant-sacrifie-ses-parties-anciennes-pour-se-deplacer-1 Le cactus diable rampant sacrifie ses parties anciennes pour se déplacer
credit Pamela J. Eisenberg

A l’inverse des autres cactus, il ne pousse pas à la verticale mais à l’horizontale avec seulement son bout relevé. Au fur et à mesure qu’il pousse, il crée de nouvelles racines et peut se débarrasser de sa partie la plus ancienne.

Une technique qui lui donne sa mobilité et lui permet de se faufiler dans le désert pour aller chercher des nutriments.

Le-cactus-diable-rampant-sacrifie-ses-parties-anciennes-pour-se-deplacer-2 Le cactus diable rampant sacrifie ses parties anciennes pour se déplacer
credit Raffi Kojian

Une plante fascinante qui dépend de l’auto-clonage pour survivre (jusqu’à 100 ans) et qui est malheureusement menacée d’extinction.
D’un côté les amateurs de cactus paient cher, entre 4 000 et 5 000 dollars sur le marché noir, pour en obtenir un pied.
De l’autre, les épines sont des dangers pour les bovins, éleveurs et agriculteurs en détruisent de nombreuses colonies pour protéger leurs élevages ou accroitre leurs cultures.

D’autres images du cactus diable rampant, Stenocereus eruca, en video:

Plus d’infos sur Oddity Central ici

Leave a Reply