Le dicycle de Edward Otto, une bicyclette aux roues parallèles

  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-1
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-2
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-3
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-4
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-5
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-6
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-7
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-8
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-9
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-10
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-11
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-12
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-13
  • Le-dicycle-de-Edward-Otto-une-bicyclette-aux-roues-paralleles-14

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Darwin dit :

    Les doigts près des mécanismes de transmission et contrôle, les mains dans les rayons de roue en cas de mouvent réflexe, les jupes quaisiment dans la courroie et enfin les contorsions à faire pour monter ou descendre: le terme “safety” n’avait pas la même valeur… 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!