Bonjour, un café s’il vous plait

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. eiffel dit :

    le coût de revient d’un café est de 12cts, cela veut dire que le patron multiplie par 12 le prix de revient (dans le cas ci-dessus, à Paris, c’est x 20).. mais ça ne suffit pas, le patron veut aussi en plus qu’on lui dise “bonjour s’il vous plait merci au revoir”. En somme, avoir le beurre, l’argent du beurre, le cul de la crémière et les remerciements du crémier…

    Et je parle même pas des fois où il faut patienter 20mn pour avoir un café, après avoir hélé un serveur (qui n’est pas toujours poli), pour obtenir un café aussi infâme et froid que minuscule…

    Moi, après ça, je suis étonné que les gens restent corrects avec une phrase type “un café” !

  1. 6 avril, 2018

    […] Des communications dans le style Bonjour, un café s’il vous plait… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!